fbpx

Le Bilan

Par Joannie Langlois

décembre 1, 2017

Ce mois-ci, je veux aborder le fait de faire un bilan de fin d’année avec vous, mais aussi des petits bilans quotidiens que l’on peut faire.

Dépressif?
Avez-vous était plus déprimé de votre mois de novembre, plus dépressif? Le mois de novembre et le changement d’heure apportent noirceur, froid et changements. Cependant, il ne faut pas tomber dans l’anxiété et le relâchement pour autant. Oui, vous avez travailler dure toute l’année, mais il faut tout de même revoir ce que vous pouvez faire en ce moment pour aller mieux. Parce que OUI, ton bien-être est ce qui compte le plus!

Pourquoi? 
Et bien, regarder tout ce que vous avez accompli dans l’année et vos objectifs futurs. Pourquoi êtes-vous là aujourd’hui et pourquoi faites-vous ce que vous faites en ce moment? Le but ultime de tout le monde est d’être heureux, alors pourquoi se forcer à rester malheureux ou inconfortable dans une situation.

Bref, le bilan ou les rétroactions sont des moments nécessaires pour se recentrer et se remettre sur notre «X». C’est faire face à notre authenticité, nos besoins, notre bien-être. Par contre, il faut aussi comprendre que des situations plus difficiles sont temporaires et mèneront à des événements plus heureux.

Par exemple, si je regarde mon année, je sais que j’ai avancé grandement vers la vie que je souhaite mener. Quand tu appliques les stratégies pour transformer tes rêves en réalité, comme je le mentionne dans l’article de novembre, tout est possible et la vie devient un terrain de jeu. En autres, je peux vous dire que l’argent et le temps n’empêche rien. Seuls nos peurs et nos pensées qui mènent vers l’anxiété nous bloquent. En effet, en même temps de faire mon stage quatre en enseignement au primaire non rémunéré, je me suis auto-construite, j’ai publié un ouvrage à mon compte pour me faire approcher par une maison d’auto-édition et publier deux autres ouvrages. De même, j’ai démarré mon entreprise, fini mon BAC, fait du bénévolat et poursuivis mes cours à temps partiel pour accéder à la maîtrise en art-thérapie dans quelques années.

Ainsi, tu as toujours le choix de faire ce que tu veux et tout est possible! Oubli les «Si». Ne vit pas dans la peur, mais lève-toi plutôt pour te créer une vie de rêve. Soit, une vie que tu choisies, qui te plaît, et non, qui plaît à quelqu’un d’autre.

Comment faire?
En faisant une activité qui vous plaît, en marchant dans le bois ou en faisant du sport, etc. Finalement, en faisant une activité qui vous calme ou qui vous apaise, vous vous reconnectez avec vous-même et pourrez entendre votre petite voix intérieur, votre intuition, votre enfant intérieur. Celle-ci vous permettra de vous écouter et d’agir en conséquences de ce que vous voulez devenir ou faire.

Finalement, c’est en communiquant nos pensées que nos idées commencent à prendre forme. Plusieurs personnes de différents domaines sont là pour t’aider à cheminer vers ton but, quel qu’il soit. Il suffit seulement de travailler fort, de trouver ses personnes, mais surtout de croire en toi, tes rêves et tes convictions.

Parce que EFFORTS + ESPOIR + POSITIVISME + ENTRAIDE= RÉUSSITE

N’hésites pas à m’envoyer un courriel ou à m’écrire sur ma page Facebook si cet article te parles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page